Partager

Festival Cinémas d'Afrique

Rasude 2
CH-1006 Lausanne
tél: +41 21 729 76 22
fax: +41 21 729 76 32

www.cinemasdafrique.ch

CCP 17-203849-9

Suivez-nous

Lorsque l’art cinématographique se confronte à la Mémoire

A L'ISSUE DE LA PROJECTION DE "HALF OF A YELLOW SUN"
SAMEDI 23 AOÛT 2014 VERS 16H
SALLE DES FÊTES

Lorsque l’art cinématographique se confronte à la Mémoire

Une fois de plus, Biyi Bandele réussit le pari de s’atteler à un art nouveau. Romancier et dramaturge, l’artiste aux multiples talents nous propose sa première réalisation cinématographique. Adapté du roman de l’auteur en vogue Chimamanda Ngozi Adichie, Half Of A Yellow Sun nous pousse à nous interroger sur les différentes définitions que nous attribuons ou ressentons de l’amour et du devoir. Dans un Nigéria pris dans l’euphorie et l’espoir que promet une indépendance nouvellement acquise, nul ne perçoit les alertes annonçant le déchirement d’une nation. La Guerre du Nigéria- Biafra mettra à mal non seulement l’unité d’un pays mais aussi les liens de famille, de couple et d’amitié où chacun sera mis face à ses propres limites. Tout en étant un hommage à l’amour, « Half Of A Yellow Sun » prend ses racines dans les douleurs passées et parfois encore présentes qu’a représentées le conflit du Nigéria-Biafra. Son interdiction encore récente au Nigéria laisse présumer que certaines blessures ne sont pas refermées ou que l’ordre du jour pour certains est à l’unité nationale. Pamela Ohene-Nyako

image

Débat en présence de

Till Förster, (Prof. anthropologue spécialisé en arts/arts visuels et transformation politique en Afrique de l’Ouest),
Henry-Michel Yéré (Historien spécialisé en Histoire africaine contemporaine),
Boubacar Samb (co-directeur du Festival cinémas d’Afrique)
animé par Pamela Ohene-Nyako.